• Culture Etc

[Pourquoi Slamez-vous?] Coupe de la Ligue Slam 2019: TinTin, Nantes

Le slameur que vous allez découvrir ci-après a la particularité d’être doublement sélectionné: pour la Coupe de la Ligue Slam 2019 et AUSSI pour le Grand Slam National... Félicitations à lui!


Slameuse/ Slameur: TinTin

Equipe de: Nantes


TinTin. Photo: Slam Poetry Nantes (c)

Pourquoi Slamez-vous?

Enquête auprès des slameurs sélectionnés pour la Coupe de la Ligue Slam de France 2019 www.ligueslamdefrance.fr


Bonjour TinTin! Comment as-tu rencontré le slam?


Bonjour Philippe! C'est pas moi qui ai rencontré le Slam, c'est le slam qui m'a rencontré, Haha. Outre cette plaisanterie, j'y réfléchis... puis j'y réfléchis encore... et je me dis que c'est venu grâce à un prof de français qui m'a donné l'amour des poèmes. La seule chose que j'aimais dans le français. Mais bref, des années ont passé et un jour j'ai découvert que “les Lapins à plumes” (asso de slam nantais) faisait des ateliers écriture. Ecrivant moi-même vite fait à droite à gauche, je me suis dit que ça pouvait être sympa, et puis, oui ça l'est... et même les gens (pas tous tous mais bon!). Petit à petit, j'ai passé le cap des scènes ouvertes.


Pourquoi montes-tu sur scène?


C'est que j'ai envie de partager l'émotion que j'avais envie de mettre dans mon texte.


Quand tu vas sur une scène slam tu vas aussi pour regarder ou pour dire aussi, ou peu importe ?


Souvent, c'est pour participer. Après des fois dû au hasard, notamment au Caf K, il y a des fois où je n'ai pas participé. C'est très bien de se retrouver en spectateur aussi, ça change un peu justement.


Comment est-ce que tu te sens quand tu es sur scène et que tu dis un texte ?


De plus en plus à l'aise. C'est un bon exercice anti-stress entre guillemets ou pour vaincre la timidité, moi j'ai commencé il y a 8 ans j'étais pas du tout aussi à l'aise qu'aujourd'hui.


Comment écris-tu tes textes? Qu'est-ce qui t'inspire? Aimes tu te mettre dans des conditions particulières pour écrire (lieu, ambiance, moment de la journée...)?


J'écris à chaque fois qu'une inspiration, une idée, une rime... me vient. Je la note, puis ensuite j'essaie de les replacer dans un texte que j'écris par la suite. Je m'inspire beaucoup de la politique pour écrire mes textes, au début j'écrivais sur moi puis petit à petit l'envie d'écrire autre chose, donc des faits divers, des infos... m'inspirent. Il y a aussi d'un point de vue écriture et diction, je m'inspire également de ce que je vois, notamment lors des scènes, ou j'ai vu que les gens à l'aise connaissaient leurs textes, qu'ils avaient une diction claire. J'essaie de m'inspirer de mon environnement. Et j'aime bien être dehors pour écrire même si ce n'est pas une règle fixe.


Si tu as d'autres activités artistiques, le Slam a-t-il une place particulière dans ton processus créatif?

TinTin. Photo: Slam Poetry Nantes (c)

Pas d'activité artistique même si le Slam me pousse à aller vers le théâtre d'improvisation. Et j'essaie aussi de me mettre au Rap, qui est différent du slam de par la rythmique qu'on donne au mot dans un slam de celle d'une musique, donc le slam m'amène vers d'autres horizons. Donc oui ça a une place très particulière dans mon processus créatif.


Comment est la scène slam autour de chez toi? La fréquentes-tu assidûment chez toi et aussi ailleurs?


Elle est belle! Bref, mais elle est très riche et variée, il y a beaucoup de scènes ouvertes, et présentées par des personnalités bien différentes. J'essaie d'y aller quand je peux en fonction du planning, de la fatigue, des textes... Enfin de la vie.


Est-ce que le slam a changé ta vision du monde ?


Du monde, carrément ?


Oui! Voyons grand.


Voyons grand... On peut dire que oui. Parce que ce qui m'a fait me mettre au slam, c'est de voir des gens de 50 ans, une dame de 50 ans faire son texte sur un sujet qui lui tient à cœur, voir des petits rappeurs de 20-25 ans, voir des anciens de 65 ans... toute cette variété de personnes, c’est ce qui me plaît dans le slam. Donc, oui, ça a changé ma vision du monde où je me dis quand je marche dans la rue, cette dame-là je ne lui aurais jamais parlé en dehors du slam, je n'aurais jamais fait sa rencontre, et ça ça m'a permis de faire des rencontres que je n'aurais jamais faites. Oui, ma vision du monde a changé.


Un grand merci à la Ligue Slam de France, à toute l’équipe de Nantes, notamment bien sûr à Tintin... Propos recueillis par #PG9


TinTin sur scène au Caf' K. Photo: Slam Poetry Nantes (c)

Tous les portraits sont regroupés ici:

Pourquoi slamez-vous?



© 2023 par Philippe Guihéneuf / Ambiance Design par Thibault Doucet .

Créé avec Wix.com