• Culture Etc

[Pourquoi Slamez-vous? 2020] Double H, Tours

Slameuse/ Slameur: Double H

Equipe de: Tours

Pourquoi Slamez-vous?

Enquête auprès des poètes sélectionné-e-s pour la Coupe de la Ligue Slam de France 2020

www.ligueslamdefrance.fr



Comment as-tu rencontré le slam? Te souviens-tu de la première scène à laquelle tu as assisté, puis participé (et donc de ton premier texte)?


Le slam est venu à moi par l’intermédiaire de Zurg et Yopo de la Meute Slam 37, au cours d’une édition de la Coupe de France de la Ligue Slam organisée à l’Espace Malraux de Joué les Tours en 2011. Alors professeur de Lettres et de théâtre au Lycée Jean Monnet de Joué les Tours, je les ai accueillis dans ma classe pour une présentation du slam et de la coupe de la ligue. Ma première participation à une scène, c'était au Black Hawk, en 2012, un café de Tours, en présence de Mark Smith, le fondateur à Chicago du Slam. J'ai slamé un texte intitulé "Corps décor".


Comment écris-tu tes textes? Qu'est-ce qui t'inspire? Aimes tu te mettre dans des conditions particulières pour écrire (lieu, ambiance, moment de la journée...)?

J’écris souvent au rythme de mes promenades, "à pied dans mes vers". Je suis notamment photographe et très visuel, ce qui m’inspire est ce que je vois, j’aime l’octosyllabe que je trouve chantant et que j’utilise fréquemment. J’aime aussi les ateliers d’écriture et j’en anime. Ils sont source d’inspiration, la contrainte me plait bien, notamment les logorallyes et le blog de Pascal Perrat qui, tous les samedis, propose un exercice d’écriture créative.


Si tu as d'autres activités artistiques, le Slam a-t-il une place particulière dans ton processus créatif?


Je fabrique du papier et le décore, c’est une activité artistique qui demande de la concentration et occupe totalement mon esprit lorsque je la pratique. C’est alors que, très souvent, malgré moi, très concentré, les mots me viennent par associations d’idées. Je les laisse libres de vagabonder dans ma tête ailleurs occupée et c’est après qu’ils reviennent frapper à ma porte en me demandant si je peux maintenant leur accorder un peu d’attention. Et là, ça s’écrit tout seul et ça me raconte le voyage qu’ils ont vécu .


Comment est la scène slam autour de chez toi? La fréquentes-tu assidûment chez toi et aussi ailleurs?


A Tours, il y a une scène par mois à Arcades Institut, que je fréquente assidûment, mais je fréquente aussi la scène de Blois organisée par Slamedi Blois 41. Je participe aussi régulièrement au Printemps des Poètes à Tours et assiste aux scènes ouvertes qui y sont organisées. Je participe également à divers concours, ce qui m’a mené à Gemenos et Paris, plusieurs fois, chez King Bobo, pour Universlam.


Que dirais-tu à quelqu'un qui cherche à découvrir la discipline pour lui donner envie?


Les scènes slam sont un espace de liberté, celle-ci s’use si on ne s’en sert pas.


Quelle est pour toi la place de la poésie dans la société?


La poésie est une fenêtre ouverte sur le monde. Si on ne l’ouvre pas, on ne respire plus et on ne voit pas le monde, alors, ouvrez la ! .


Double H - Papier de vers


Parce que rien n'arrête la Poésie!

www.coupeligueslamdefrance.com



Tous les portraits de slameuses et de slameurs sont regroupés ici




112 vues

© 2023 par Philippe Guihéneuf / Ambiance Design par Thibault Doucet .

Créé avec Wix.com