• Culture Etc

Marc Boucher parle de "Mélanie Col ou les aventures de la femme bougie"

Partir à la découverte d'un projet présenté par celui qui le porte: Marc Boucher parle de "Mélanie Col" ou les aventures de la femme bougie... L’album, autoproduit grâce au financement participatif via le site Proarti est sorti le 01/10/2020 et a été enregistré et mixé par Jonathan Marcoz au Péninsula Studio à Sarzeau en octobre 2019.


Illustration: Benjamin Flao (C)

Un projet textuel et musical, comme une "nouvelle sonore"


Je suis auteur-compositeur depuis mon plus jeune âge, ayant eu la chance d’apprendre à jouer et à chanter des chansons (Renaud, Cabrel, Souchon..) dans une association de Guipavas (Finistère) "Guitare et Chansons". A l’instar des cycles de Conservatoire, on apprenait tout simplement les accords, les rythmes et les textes - ce qui explique certainement mes lacunes dans la lecture des partitions.

Après les groupes de rock que j’ai montés sur Brest au gré de rencontres, j’ai compris sur le tard que je trouverai ma voie au travers d’histoires et du "parlé-chanté". Donner du liant aux chansons, inventer des personnages et les amener un peu là où je veux, me servir de la narration et de la prose pour faire passer des messages.

Avec Mélanie Col (mélancolie), son fils Lucky et son amoureux Aldo, je raconte la vie difficile d'une femme, de sa jeunesse à sa mort. Cette aventure émotionnelle me permet d’aborder des thèmes sociétaux et de traiter de sujets délicats comme la violence faite aux femmes, l’injustice sociale et morale, l’alcoolisme, la colonisation, le deuil, la difficulté de grandir sans son père, le fanatisme religieux... mais aussi parler de pardon, d'espoir et de résilience. Comment rebondir après un drame?

Les musiques, modernes et énergiques, l'écriture, poétique et imagée, permettent à l’auditeur de prendre et comprendre ce qu’il a envie, d’interpréter à sa façon les textes tout en écoutant la mélodie. Au delà des mots, l’émotion est aussi dans la musique. Ce projet, qui va être illustré, aura aussi cette force que peuvent avoir les images, d’arriver à traduire visuellement ce que l’on veut dire et qui peut être compris par tous, ce qui fera du live un spectacle à part entière. Celles et ceux qui voudront aller plus loin pourront s’appuyer sur l’album.

Je me sers de vécu et d’imaginaires, mais aussi de films, de romans, de poèmes qui m’ont touchés et je peux ainsi faire des références ou clins d’œil à des artistes qui m’ont touchés, inspirés voir construit comme Camus, Gainsbourg, Césaire, Bertrand Cantat, Boris Cyrulnik, Paulo Coelho et tant d’autres..


Photo: Laurent Magnac (C)

Il y a beaucoup de moi dans ce projet: on ne peut pas, à mon sens, parler de sujets difficiles si on n’y a pas été confrontés. Mais j'ai étudié les sciences humaines et suis une personne pleine d’optimisme, je m'adresse donc à ceux qui souffrent, qui sont en galère, qui n’ont pas forcément le potentiel, du moins la capacité à en faire des chansons et à les clamer (ou slamer) sur scène. Je le fais pour eux. L’art pour moi sert à cela, il n’est pas que divertissement, il sert à aider, à lutter et à déranger.

Une fois le projet monté, et bien que la version Quatuor se prédestine aux salles, ce qui m’intéresse (avec le duo) c’est d’aller dans les MJC, les prisons pour femmes, les centres sociaux, les médiathèques, les cafés associatifs…. pour raconter cette histoire, transmettre de l’émotion. L’idée est d’aller là où la Culture n’est pas. De mon point de vue, on a besoin de chaleur et de joie, mais aussi d’être compris et également écoutés. J’aime à penser que Mélanie Col, malgré son côté dramatique, pourra faire du bien, soulager et donner de la force. C’est finalement, d’une certaine manière, une sorte de musicothérapie textuelle.

En lien avec les spectacles, je mettrai en place des actions culturelles dans les collèges et lycées, pour faire le lien entre l’écriture de texte et le dessin, et par la suite mettre en musique ce que les élèves auront produits, et le jouer devant les autres. Une manière ludique de les amener à s’exprimer, à se livrer et finalement à s’ouvrir l’esprit.

La concrétisation de cet album est aussi pour moi un accomplissement personnel. Il est le premier alors que plusieurs auraient déjà du exister. Il y a donc beaucoup de force et, je l'espère, une forme de maturité dans mon propos, car il a été composé dans un état d’esprit serein et libre. C’est sans doute pour ça que j’ai la prétention de vouloir faire une « tournée sociale »: je suis en mesure traiter les sujets dont je parle.


Illustration: Benjamin Flao (C)

Le projet se joue aujourd’hui en 2 versions : la version quatuor sur plateau avec création lumière, dessinateur en live et/ou vidéos. En acoustique, le duo joue dans les médiathèques, halls, cave à vins, jardins, sur les ports, coins de rue..première partie en salle également.


« Mélanie Col ou les aventures de la femme bougie » a pour vocation à devenir une BD CONCERT mais la crise sanitaire freine le projet. Néanmoins des résidences artistiques sont en préparation et le projet a été présenté le vendredi 5 février 2021 au réseau professionnel Bretagnes en Scènes regroupant 40 directeurs de salle de Bretagne.



Pour en savoir +:

MurR Caboche


Marc Boucher. Photo: Olivier Michelet (C)

Pour retrouver tous nos articles, rendez-vous ici

Partageons la Culture!

www.cultureetc.fr




41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2023 par Philippe Guihéneuf / Ambiance Design par Thibault Doucet .

Créé avec Wix.com