• Culture Etc

[Découverte] Jérémy-B- parle de "Mon Petit Frère en Argile"

Partir à la découverte d'un projet présenté par celui qui le porte... Jérémy-B- parle de Mon Petit Frère en Argile: "quand les mots, la musique et l’image s’accordent, parlent entre eux, c’est un peu ça l’univers de Jérémy-B-"


Jérémy-B-. Photo: C Mpz (C)

Je suis un slameur originaire de Poitiers. Plus connu sous le nom d’Harmonitare, j’ai aiguisé mes vers sur de nombreuses scènes depuis une dizaine d'années. A la fois touchants, parfois dérangeants, mes textes abordent des sujets peu évoqués en chanson.


Pour ce nouveau projet Jérémy-B-, mon premier morceau Mon Petit Frère en Argile évoque la place du handicap au sein de la famille à travers les mots du grand frère d’un enfant en situation de handicap. Ce morceau m’a été inspiré par différentes rencontres au cours de ma vie professionnelle (je suis éducateur spécialisé) et j’avais envie de parler de ce sujet avec le point de vue de ce grand frère, de parler de son ressenti, ses tristesses, ses colères…


Après l’enregistrement du morceau à l’été 2020, nous avons voulu tourner un clip avec des personnages en argile manipulés par des enfants. L’idée était de mettre en lumière leur spontanéité pour illustrer les paroles du morceau. Le clip a donc été "modelé" par des élèves d'une classe ULIS TSA (trouble du spectre de l'autisme) et de CM1/CM2 d’une école de la ville de Châtellerault.


Le tournage a été très enrichissant pour les enfants. Il a permis de les sensibiliser, de parler du handicap d’une autre manière, tout en les impliquant dans un projet artistique.


En attendant un prochain morceau, je vous laisse découvrir Mon Petit Frère en Argile....


Manon Ferrand: Clavier/ Composition

Jérémy Baudin: Chant/ Auteur

Téo Sagot: enregistrement/ réalisation/ mixage

Antoine Maurélon: mastering


"Mon Petit Frère en Argile"


Moi j’ai un p’tit frère en argile

Fait de glaise et de cristal

Aussi précieux que fragile

Qui perd trop vite ses pétales

A cause de quoi, à cause de qui

De la faute à pas de chance

Contre la montre, contre la vie

A lutter à contresens

Ils se promettent de ralentir ta chute

Ecrasement matelassé

Une douleur prévue depuis des lustres

Qui se diffuse au fil des années

Et moi j’suis là, et moi je suis là

Parfois je ne fais même plus partie des figurants

Ils sont tous trop occupés à te soutenir à bout de bras,

A bout d’espoirs usants

Ton quotidien dicté par tes rendez-vous

Ta fatigue, tes traitements

T’aimer autant qu’on se dévoue

Je me voyais grand frère autrement


Moi j’ai un petit frère en argile

Fait de terre et d’éclats de verre

Bien sûr que ma vie ne peut être que facile

Car on ne regarde pas ce qu’on gagne mais ce qu’on perd

Quand je te vois je ne sais pas en quoi me reconnaître

C’est même dur de se croiser au fond des yeux

C’est le parterre que mon miroir reflète

A peine un sourire à partager… au mieux

Pas de match de foot le dimanche au soleil

Plutôt la tournée des spécialistes

Tout est toujours tout pareil

Prévisible même à l’improviste

Le monde s’agite dès que tu lèves le petit doigt

Alors que je grimpe sur la table

En hurlant, en m’éclatant la voix

Un murmure de toi à peine discernable

Et les voilà débordants d’attention, de minutie

Je reste dans l’ombre de ton fauteuil, croulant

C’est pas vraiment qu’ils m’oublient ou que tu m’obscurcis

C’est juste la salle d’attente du deuil depuis trop longtemps


Moi j’ai un p’tit frère en argile

De la boue crépie de diamants

Qui ne tient qu’à un fil

Un fil usé dès le commencement

J’encaisse tes coups durs

Pour ne pas que tu te brises, te blesses

Une caresse appuyée, à coup sûr

Te réduirait en fragments de mille pièces

Nos parents pensent avoir les forces requises

C’est peut être qu’une façade

La moindre fissure, ils la cautérisent

Puis se bétonnent dans une solide accolade

Si tout s’arrêtait, est ce qu’ils auraient assez d’amour

Ou ces années de handicap leur ont tout pompé

On aime plus, parait-il, quand on compte à rebours

Ils resteront mes parents, en estompé

Sous leurs larmes aujourd’hui tu t’effrites, t’effondres

Rien ne pourra te consolider

Petit frère en argile, j’aimerai te faire fondre

Pour à nouveau te remodeler


Jérémy-B-

Youtube: https://www.youtube.com/watch?v=YZ1WJXL-8V0&t=4s

Facebook: https://www.facebook.com/JeremyBArtiste/

Spotify: https://open.spotify.com/album/0edcoyFLqLbYYqsaw8zpnd

Deezer: https://www.deezer.com/en/artist/117674912


Harmonitare

Facebook: https://www.facebook.com/HarmonitareSlam86/

Bandcamp: https://harmonitare.bandcamp.com/

Jérémy-B-. Photo: Emmanuel Vrel-Lavezzi (C)

Pour retrouver tous nos articles, rendez-vous ici

Partageons la Culture!



42 vues0 commentaire